Soutenance de thèse

Le Lundi, 16. décembre 2019 -
14:00 - 18:00
Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint Charles

Monsieur Ivan ALSINA

Soutiendra lundi 16 décembre 2019 à 14 h

Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 1

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Sciences de l’éducation

Titre de la thèse : Apprentissage transformationnel et compétences émotionnelles : études de cas auprès de francs-maçons de la grande loge de France

Composition du jury :

  • Mme Bénédicte GENDRON, Professeure, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directrice de thèse
  • M. Jacques GLEYSE, Professeur émérite, Université de Montpellier
  • Mme Jeanne MONTEL-MALLET, Professeure émérite, Université d’Aix-Marseille
  • M. Pascal NICOLAS-LE-STRAT, Professeur, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
  • Mme Christine POPLIMONT, Professeure, Université d’Aix-Marseille

Résumé de la thèse:

La Franc-maçonnerie s'est caractérisée tout au long de son histoire comme une institution souhaitant construire des sujets dotés d'une conscience accrue de leur potentialité et désirant agir avec implication aux transformations sociétales. Son évolution au fil des siècles a façonné une idéologie fondée historiquement sur des principes religieux et plus tard humanistes. Les sujets l'intégrant doivent s'imprégner progressivement des différents apprentissages hybrides (formels et informels) propres à l'espace maçonnique. Le but étant d'intégrer une idéologie fondée sur une recherche de la vertu. Cet apprentissage va impacter le sujet choisissant ce cheminement maçonnique, car il va profondément remettre en question ses paradigmes et ses visions du monde. Le questionnement se fera à l'aune de la notion d'apprentissage transformationnel, théorie du champ de la formation des adultes élaborée par Mezirow basée sur la restructuration de perspectives de sens et la réinterprétation de l'expérience biographique à travers une réflexion critique des présupposés épistémiques. C'est en se basant également sur le modèle conceptuel de compétences émotionnelles, défini par Mikolajczak (2009) comme un ensemble de compétences se référant dans la manière dont les individus identifient, expriment, comprennent, utilisent et régulent leurs émotions et celles d'autrui, que le processus transformationnel pourrait conduire à une amélioration qualitative des modalités de l'existence dans de nombreux domaines. En utilisant la méthodologie de l'étude de cas et à travers une recherche compréhensive auprès de sept francs-maçons, l'exploration des verbatim et la construction d'une grille d'analyse "dimensions de transformation" basée sur une approche inductive s'appuyant sur la théorisation ancrée, une méthode d’analyse qualitative, a permis de catégoriser quatre dimensions (introspective, alter-réflexive, automobilisatrice et activiste) construites sur le rapport entre l'action, la réflexion, pour soi et pour les autres en tant que modalités transformationnelles. En plus de la recherche des dimensions les plus représentées chez les sujets, nous allons déterminer si les expériences vécues par les sujets de l'étude et les transformations cognitives et comportementales qu'ils attribuent à leur travail dans une loge maçonnique ont un impact sur le niveau de compétences émotionnelles que nous évaluerons à partir du test psychométrique Profil of Emotional Competence. Afin d'appréhender, si il y a "transformation de Soi" dans un espace d'apprentissage informel et par conséquent développement du capital émotionnel dans un dispositif d'apprentissage transformationnel pour une pratique de vie plus éthique, juste et vertueuse.